Viticulture durable

Les demandes de certifications « Viticulture durable en Champagne » et « Haute Valeur Environnementale de niveau 3 » sont le fait d’une démarche volontaire de notre part, nous souhaitions une reconnaissance officielle de nos bonnes pratiques particulièrement respectueuses de l’environnement.

Après un audit réalisé par un organisme agréé vérifiant 125 obligations, nous sommes officiellement certifiés depuis Août 2017.
Ces certifications sont le fruit de plusieurs années de travail, des formations, des recherches sur le terrain, il a fallu réaliser de nombreux essais, changer le choix des intrants, s’équiper de matériels ou modifier nos outils et nos pratiques.

Nos engagements reposent sur quatre principes :

  • La préservation de la biodiversité et la mise en valeur de nos terroirs et paysage
  • La stratégie phytosanitaire avec ses luttes alternatives et leurs traçabilités
  • Le raisonnement de la gestion de la fertilisation et sa traçabilité
  • La gestion responsable de l'eau, des effluents, des sous-produits et des déchets

Voici quelques exemples de pratiques en viticulture Durable :

LA MAÎTRISE DE L'ENHERBEMENT

Nous pratiquons l'enherbement sur 80% de notre vignoble (au niveau de la Champagne seul 10 % des vignes sont enherbées fin 2017).C'est une solution face à l'érosion des sols et au développement de végétation indésirable donc au désherbage chimique. La vigne devient moins sensible, le paysage est valorisé et les rendements sont maîtrisés. Pour assumer cette nouvelle pratique culturale nous avons adapté notre matériel. Nous avons équipés nos tracteurs enjambeurs de tondeuses pour l'herbe afin de la maitriser.
L’enherbement de nos fourrières est aussi un excellent moyen de réduire le ruissellement, l’érosion et la pollution des eaux de surfaces.

LE TRAVAIL DU SOL

Il permet de limiter le tassement et de réaliser un désherbage mécanique. Nous passons au tracteur équipé d’interceps sous les rangs de vigne, cette méthode évite le désherbage chimique.

LA PROTECTION À L'ÉGARD DES MALADIES

Le recours aux produits de protection de la vigne, qu'ils soient d'origine naturelle ou de synthèse, est une nécessité technique et économique. La situation géographique du vignoble champenois (vignoble septentrional), lui confère une sensibilité particulièrement élevée en raison d’un climat favorable au développement des maladies et ravageurs.
Les produits sont aujourd’hui utilisés de manière responsable et avec discernement dans le cadre de la viticulture durable ou de la viticulture biologique. Quel que soit le système retenu, les grands principes sont les mêmes :

  • respect des équilibres naturels et prophylaxie (soins culturaux préventifs)
  • évaluation des risques (suivi de la météo, consultation des avertissements, observations parcellaires, prise en compte des seuils d’intervention)
  • choix des produits les moins dangereux pour l’homme et l’environnement (par exemple choix de produits d’origine exclusivement naturelle en viticulture biologique),
    Nous attestons utiliser que les produits certifiés sans CMR (substances Cancérogène, mutagène, reprotoxique), des produits Biocontrôle (les produits de biocontrôle sont définis par la loi comme des agents et produits utilisant des mécanismes naturels dans le cadre de la lutte intégrée contre les ennemis des cultures pour protéger nos vignes

LA LUTTE ALTERNATIVE CONTRE LES VERS DE LA GRAPPE : LA CONFUSION SEXUELLE

Afin de mettre un terme à l'utilisation d'insecticides chimiques, nous déposons dans la totalité de nos vignes des petites capsules (diffuseurs de phéromones). Les papillons ne peuvent plus alors se reproduire sur place et pondre . Les phéromones étant spécifiques à chaque papillon, la faune auxiliaire utile est préservée ainsi que la biodiversité de notre vignoble.

www.netcreative.fr